Frontite - symptômes et traitement à la maison

Le front est une maladie inflammatoire de la membrane muqueuse du sinus frontal, qui fait partie de la base antérieure du crâne et se situe à proximité de structures anatomiques très importantes - l'orbite et la fosse crânienne antérieure. Comme le montre la pratique clinique, une telle proximité peut entraîner de graves complications de la sinusite frontale.

La frontite aiguë se manifeste par des signes d'intoxication générale. Habituellement, lorsque la maladie est aiguë, les symptômes de la sinusite frontale apparaissent nettement, généralement après la manifestation de toute infection du rhinopharynx. Une sinusite frontale chronique peut survenir avec des phases alternées de rémission et d’exacerbation. Dans la période de rémission, les symptômes n'apparaissent pratiquement pas et, dans la période d'exacerbation, ils sont similaires à ceux qui se produisent pendant le processus aigu, mais peut-être moins prononcés.

En outre, dans la forme chronique, il peut y avoir une rougeur des coquilles nasales, une odeur désagréable d'écoulement nasal, ainsi que des signes d'atteinte du canal lacrymal-nasal et des rougeurs au coin des yeux.

Raisons

Pourquoi le développement frontal, et qu'est-ce que c'est? Les infections bactériennes et virales (grippe, infections respiratoires aiguës), les troubles immunitaires et un certain nombre de maladies contribuent le plus souvent à l'apparition de la maladie:

  • infection par le streptocoque du groupe A;
  • rhinite allergique ou asthme;
  • poussière et pollution;
  • rester dans des pièces enfumées;
  • caries non traitées;
  • anomalies anatomiques dans la structure des sinus frontaux;
  • natation (surtout plongée);
  • la fibrose kystique;
  • Syndrome de Cartagener;
  • syndrome d'immobilité ciliaire.

Les facteurs contribuant au développement de la sinusite frontale sont, entre autres:

  • rhinite vasomotrice chronique;
  • l'ozène;
  • lésions du nez et des corps étrangers;
  • barotrauma professionnel;
  • courbure du septum nasal;
  • l'étroitesse et la grande longueur du canal frontal-nasal;
  • bactériocarrier;
  • troubles du système immunitaire;
  • épuisement total du corps;
  • mal se moucher;
  • tumeurs et kystes des autres sinus et de la cavité nasale;
  • travailler dans une production dangereuse;
  • séjour régulier dans des pièces poussiéreuses et polluées;
  • tête d'hypothermie fréquente.

Il y a des frontites par type d'inflammation:

  1. La frontite catarrhale du cours aigu - caractérisée par une congestion nasale, une sensation de lourdeur et une pression sur le front, peut soit se dérouler sans complications, soit passer au second stade.
  2. Sinusite purulente au cours d'une phase aiguë - le contenu purulent se forme et s'accumule dans les sinus frontaux, ce qui entraîne une détérioration importante de l'état du patient, pouvant aller jusqu'à une perte de conscience.

Beaucoup de gens pensent comment traiter une sinusite frontale à la maison. La prescription d’un traitement n’est autorisée que par un médecin qualifié. Vous aurez certainement besoin de prendre des médicaments puissants pour éliminer l'infection. Sinon, une frontite chronique se formera progressivement.

Les signes de la maladie dans ce cas seront moins prononcés, mais la maladie s'aggravera. Le patient souffrira d'écoulement nasal, de congestion, de maux de tête.

Symptômes de frontalite

Le principal symptôme de la sinusite frontale aiguë chez l'adulte est un mal de tête très grave, qui augmente avec l'inclinaison de la tête, l'exercice physique et la pression exercée sur le lobe frontal du nez. En outre, le patient peut se plaindre d'autres symptômes de la sinusite frontale:

  • la photophobie;
  • larmoiement;
  • gonflement des tissus mous environnants;
  • augmentation de la température;
  • faiblesse générale;
  • perte d'appétit.

La particularité de la douleur dans la forme aiguë est leur cyclicité. Tant que la sortie du fluide est perturbée - la douleur est insupportable, elle peut être transmise à la partie temporale de la tête ou aux yeux. Dès que le sinus est libéré du mucus accumulé, la douleur disparaît. La sinite frontale chronique commence environ deux mois après le début du processus aigu. Habituellement, la maladie chronique découle d'un mauvais traitement ou d'un franc mépris de l'état pathologique.

Sinusite frontale chronique

Les symptômes suivants sont caractéristiques de cette forme de la maladie:

  • violation significative de l'odeur, dans certains cas, le patient cesse généralement de distinguer les odeurs,
  • la conjonctivite,
  • si le processus inflammatoire s'est propagé aux sinus superciliaires, le patient peut remarquer le matin une enflure de la région superciliaire et des paupières,
  • toux persistante qui ne disparaît pas même après la prise du médicament,
  • fatigue

La sinusite frontale chronique entraîne souvent l'apparition de polypes dans la cavité nasale, qui gênent la respiration nasale.

Comment est le diagnostic?

Le diagnostic de la maladie frontale n'est généralement pas difficile. Le diagnostic est établi sur la base des manifestations cliniques de la maladie. Pour confirmer le diagnostic, une radiographie des sinus frontaux est réalisée.

Le signe de la sinusite frontale sur la radiographie est un assombrissement du sinus du côté de la lésion (dans le processus de droite, à droite, dans un processus bilatéral, des deux côtés). En cas de sinusite frontale chronique, une IRM ou une tomodensitométrie, une endoscopie du nez et des sinus peuvent être nécessaires, ainsi qu'un ensemencement des sinus dans la flore.

Traitement de la sinusite frontale

Dans le cas de la sinusite frontale, le traitement chez l'adulte vise à éliminer l'inflammation du sinus frontal, à réduire le gonflement des muqueuses, à rétablir la circulation des sinus purulents et à supprimer l'infection.

La pharmacothérapie comprend la nomination de:

  • des antibiotiques;
  • les antipyrétiques;
  • agents vasoconstricteurs;
  • médicaments homéopathiques.

La restauration du flux normal du contenu du sinus est l’objectif principal du traitement. Si cela peut être fait au tout début de la maladie, une guérison est possible sans l'utilisation d'antibiotiques.

Antibiotiques

Les médicaments antibactériens à action systémique, qui sont utilisés dans le traitement de la sinusite frontale, peuvent être divisés en ces sous-groupes:

  • la pénicilline (Augmentin, Amoxicillin, Ampisid);
  • la céphalosporine (Ceftriaxone, Aksetil, Cefataxi);
  • macrolide (Macropen, Azithromycine, Spiramycine);
  • local (Bioparox, Polidex, Isofra).

Les antibiotiques à l'avant sont les médicaments les plus courants prescrits par chaque médecin. Mais ils doivent être strictement pris par un spécialiste en rendez-vous. Les antibiotiques peuvent être utilisés pour le traitement interne et local.

Remèdes homéopathiques

Les remèdes homéopathiques sont également utilisés dans le traitement de la frontite.

  1. Sinupret: utilisé pour soulager l'inflammation, liquéfie le contenu des sinus.
  2. Sinuforte: soulage l'inflammation, favorise la ventilation et l'ouverture des sinus.
  3. Cinnabsin: soulage le gonflement, facilite la respiration et renforce le système immunitaire.

En outre, le médecin peut vous prescrire des médicaments pour soulager les maux de tête.

Vasoconstricteur

Des préparations de type vasoconstricteur élimineront le gonflement de la membrane muqueuse et de la concha nasale, rétablissant ainsi la communication de la cavité nasale avec les sinus frontaux. Les médicaments éliminent la congestion nasale et la difficulté à respirer par le nez. Exemples de médicaments:

  1. Naphthyzinum;
  2. Nazivin;
  3. Vibrocil;
  4. Galazolin.

Antipyrétiques

Un médicament antipyrétique contre la frontite doit être pris si la température a dépassé 38,5 degrés. La plupart des médicaments ont également un effet anti-inflammatoire et analgésique.

À des températures inférieures à 38,5 degrés, ils sont pris en cas de trouble du bien-être prononcé (maux de tête, faiblesse, frissons). À cette fin, des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés - Ibuklin, Nurofen, Nise.

Mucolytiques

Pour diluer le secret accumulé dans le sinus et faciliter son écoulement, des mucolytiques sont attribués - Acétylcystéine, Fluimucil, Gelomirtol, Sinupret, Cinnabsin.

Anti-inflammatoires

Si vous avez besoin de guérir un médicament frontal avec des propriétés anti-inflammatoires complétera le schéma de traitement. Par exemple, le fenspiride (Erespal) réduit la formation de substances biologiquement actives responsables de l'inflammation. En outre, il améliore la décharge de mucus des sinus frontaux.

Il existe des formes de médicaments anti-inflammatoires à usage local. Ce sont des médicaments à base de glucocorticoïdes - Nasonex, Flixonase. Proposol à base de produits de la ruche et une solution aqueuse de Proargol à base d’argent sont d’une grande aide.

Lavage nasal

À la maison, le lavage du nez est nécessaire pour toute forme de sinusite frontale. Pour rincer le plus efficacement possible, vous devez dégager votre nez et instiller les gouttes vasoconstricteurs avant la procédure.

  1. Le bouillon peut être préparé à partir des fleurs de camomille pharmaceutique. C'est un antimicrobien et un antiseptique efficaces. Filtrer, refroidir et appliquer pour le lavage toutes les 2-3 heures.
  2. Le traitement de la frontite à domicile est également effectué en lavant le nez avec l’ajout d’huile de théier, de sel et de soda. Vous devez préparer une telle solution aqueuse: 1 cuillère à café de sel plus 3 gouttes d’huile de théier plus une pincée de soda sont diluées dans 1 tasse d’eau bouillie tiède.
  3. Rincer le nez avec une solution saline (1 c. À thé. De sel de mer ou de table dans un verre d’eau) à l’aide d’un spray en caoutchouc, d’une seringue ou tout simplement en l’attirant avec les narines. Une solution saline de cette concentration est hypertonique et contribue à la libération de sécrétion pathologique des sinus.
  4. Jus de Célandine fraîchement pressé mélangé à une décoction de camomille 1: 1. Enterrer ou mettre dans le nez de la turunda humidifiée avec ce mélange.

Egalement à la maison, les inhalations sont largement utilisées sur des paires de tubercules de pomme de terre bouillis dans leur peau, un mélange de vinaigre d'ail et de vinaigre de cidre, et une décoction de feuilles de laurier.

Physiothérapie

Au traitement frontal, les méthodes de traitement physiothérapeutiques sont utilisées en l'absence de forte fièvre et de symptômes d'intoxication du corps. Les patients sont prescrits:

  • Sessions UHF - jusqu'à 12 procédures;
  • traitement au quartz de la cavité nasale avec une lampe à quartz - jusqu'à 10 interventions;
  • compresses chauffantes, Sollux au front - jusqu'à 10 séances;
  • se rincer le nez avec un coucou;
  • détection endonasale;
  • Nettoyage nasal des dauphins.

Opération

La chirurgie peut être des types suivants:

  1. Ouverture du sinus frontal avec un équipement endoscopique. La méthode la plus moderne de traitement chirurgical de la sinusite.
  2. Ponction des sinus frontaux pour aspirer le contenu purulent et laver les sinus. Ne laisse pas de cicatrices, presque sans douleur, faites avec une aiguille spéciale.
  3. La chirurgie traditionnelle consiste à ouvrir la peau par-dessus le nez, à trépaner, à sucer du pus, à se laver. Coutures cousues. La chirurgie traditionnelle provient de la pratique médicale du traitement de la sinusite frontale.

Remèdes populaires

Les patients doivent savoir que le traitement de la sinusite frontale avec des remèdes populaires est inefficace et qu’il est inacceptable dans la période aiguë de peut être lourde de complications rhinogéniques intracrâniennes et orbitales. Le traitement opportun et correct de la sinusite frontale, prescrit par un oto-rhino-laryngologiste expérimenté, soulage complètement le patient de cette maladie et, comme le montre notre expérience, les rechutes de la maladie sont extrêmement rares.

Loading...

Laissez Vos Commentaires