Que signifie douleur dans le sternum: causes et diagnostic

La poitrine est la partie du corps où se trouvent les organes des systèmes respiratoire et cardiovasculaire, ainsi que de nombreuses fibres nerveuses, vaisseaux sanguins et tissus osseux.

Les vertèbres thoraciques, le cœur et les artères sont situés dans la cavité thoracique, qui lui fournit le sang, l'œsophage et la partie supérieure du tube du diaphragme. Quand une personne a mal à la poitrine, cela peut être dû aux processus pathologiques survenant dans les tissus de l’un des organes susmentionnés. Il est donc faux de supposer qu'un tel symptôme ne parle que de problèmes de cœur.

Le traitement des maladies qui causent des douleurs thoraciques doit être prescrit exclusivement par un spécialiste. Sans procéder à toutes les mesures de diagnostic nécessaires ni connaître les raisons de son indisposition, l’usage aléatoire de médicaments peut avoir des conséquences très dangereuses.

Qu'est ce que c'est

Plaintes des patients concernant la douleur thoracique - un phénomène courant chez les médecins en exercice - médecins, pneumologues, spécialistes de la tuberculose, etc. Cette déviation est appelée douleur rétrosternale, qui se produit dans le médiastin - région anatomique située derrière le sternum.

L’essence du problème réside dans les organes situés dans cette zone:

  • oesophage;
  • la trachée;
  • coeurs;
  • système bronchopulmonaire.

En plus d’eux, un grand nombre de gros vaisseaux sanguins et de ganglions lymphatiques sont concentrés dans la zone médiastinale. Lorsque le fonctionnement des organes ci-dessus est altéré, un effet direct est créé sur les fibres nerveuses traversant la zone médiastinale. À la suite de cela, une douleur à la poitrine se produit.

Moins fréquemment, la douleur est causée par le développement de la pancréatite et extrêmement rarement par des troubles mentaux. Quoi qu'il en soit, et sensations douloureuses derrière un sein - un symptôme grave qui ne peut en aucun cas être ignoré.

Douleur thoracique: causes principales

Le sternum est l'os oblong situé au milieu de la poitrine et auquel les côtes sont attachées. Ensemble, ces formations osseuses forment la cage thoracique. C'est une protection fiable du coeur, des poumons, de l'aorte et de l'œsophage contre les dommages mécaniques et les blessures.

La douleur à la poitrine peut être causée par de nombreux processus pathologiques différents. Considérons les plus courants.

Maladies CAS

La douleur thoracique peut être associée au développement de pathologies du système cardiovasculaire. Ils se produisent souvent lorsque:

  • l'angine de poitrine;
  • infarctus du myocarde;
  • arythmies cardiaques;
  • crise hypertensive;
  • le développement de la thromboembolie pulmonaire;
  • péricardite;
  • myocardite;
  • exfoliation ou rupture d'un anévrisme aortique.

Dans chacun des cas susmentionnés, les douleurs thoraciques sont accompagnées de symptômes spécifiques, ignorant lesquels, le patient risque non seulement sa santé, mais souvent sa vie.

Névralgie intercostale

Un phénomène aussi déplaisant que la névralgie intercostale est familier à beaucoup. Il s'accompagne d'un "pincement" des fibres nerveuses intercostales avec les muscles spastiques situés à proximité. Cette douleur s'appelle thoracalgie d'origine vertrébogène. Ce terme désigne la douleur derrière le sternum provoquée par des maladies de la colonne vertébrale.

Maladies de l'estomac ou de l'œsophage

Une douleur thoracique peut survenir à l'arrière-plan:

  • reflux gastro-oesophagien;
  • inflammation des muqueuses de l'œsophage - œsophagite;
  • souche de la membrane muqueuse de l'œsophage.

Dans ce cas, le pathologiste est engagé dans le traitement de pathologies par un gastro-entérologue.

Autres raisons

Pour d'autres raisons pouvant causer des douleurs à la poitrine, incluez:

  • blessures (contusions, visages, fractures);
  • déformation du sternum - congénitale ou acquise;
  • développement de maladies inflammatoires dans les voies respiratoires supérieures (trachéite, pneumonie);
  • processus oncologiques - lymphomes, ou cancer d'une autre localisation, métastasant aux ganglions médiastinaux.

La douleur thoracique peut être aiguë ou chronique.

  1. La douleur aiguë est de nature soudaine paroxystique. Cela peut être dur, insupportable, mais pour chaque patient, il se manifeste de différentes manières. Cette douleur peut être causée par des maladies aiguës telles qu'un infarctus, une tachycardie paroxystique, un anévrisme disséquant, etc. Ce type de syndrome douloureux peut également accompagner une rupture de l'œsophage ou une fracture du sternum. En présence de conditions potentiellement mortelles pour le patient, une douleur thoracique aiguë devient intolérable.
  2. La douleur chronique peut ne pas causer beaucoup d'inconfort aux patients. Ils doivent donc plus tard demander conseil à des spécialistes. Un tel syndrome douloureux peut accompagner l'angine de poitrine, la déformation du sternum, le RGO et d'autres maladies.

Pour déterminer la cause de l'inconfort du patient, le médecin doit soigneusement prélever un anamnèse et prescrire un certain nombre de tests de diagnostic supplémentaires.

Maladie cardiaque

Avec l'apparition de douleurs thoraciques, il est nécessaire d'exclure les dommages cardiaques. Souvent, ce symptôme est associé à une maladie coronarienne. Il se développe sur le fond d'un apport insuffisant d'oxygène et de sang au muscle cardiaque.

Au cours de l'hypoxie, le myocarde en souffre principalement. La douleur est un signal spécifique d'une maladie en développement. Les formes cliniques de la maladie coronarienne peuvent être un infarctus ou un angor, mais ces pathologies sont accompagnées de différents types de douleur.

Angine de poitrine

Pour cet état pathologique caractérisé par la survenue de douleurs à la poitrine. Le patient lui-même peut le décrire comme si quelque chose de lourd se trouvait sur sa poitrine.

La douleur peut être ressentie dans le bras ou le cou gauche et est généralement paroxystique. La durée d'une attaque peut atteindre 20 minutes.

C'est important! La douleur avec l'angine est éliminée après la prise de nitroglycérine.

Crise cardiaque

L'infarctus du myocarde se développe avec un manque aigu d'oxygène, ce qui entraîne la mort des tissus du muscle cardiaque. Ce processus pathologique est caractérisé par l'apparition d'une douleur pressante et brûlante dans la région rétrosternale. Mais dans ce cas, le syndrome douloureux s’exprime beaucoup plus fort qu’avec l’angine.

La douleur peut aussi être transmise au cou, au bras gauche, mais également à la poitrine et même à l'abdomen. Dans ce cas, le patient peut présenter des attaques de panique, accompagnées par la libération de sueur gluante et collante sur le visage. Les patients décrivent la douleur comme insupportable, douloureuse. La durée de l'attaque dépasse l'intervalle de 20 minutes. De plus, il ne peut pas être arrêté avec de la nitroglycérine.

Autres pathologies cardiaques

Parmi les causes cardiaques courantes de douleur thoracique, la myocardite et la péricardite sont parmi les plus courantes. En règle générale, ils surviennent après les maladies infectieuses dont souffre le patient. Les maladies inflammatoires du coeur sont accompagnées de:

  • douleur dans le sternum et la poitrine;
  • fièvre
  • faiblesse et malaise général.

Maladies neurologiques et pathologies du système musculo-squelettique

La douleur thoracique est souvent causée par une scoliose et une ostéochondrose de la colonne thoracique ou cervicale. Dans ce cas, la source de la douleur sera située au centre de la cavité thoracique. La nature du syndrome de la douleur est oppressante, mais en même temps intense. Les sensations désagréables sont amplifiées lorsqu'une personne prend une position allongée.

Des symptômes similaires sont observés ainsi qu'une névralgie intercostale liée à l'IP, qui se développe lorsque l'on serre ou pince les racines nerveuses dans l'espace intercostal. Dans ce cas, la douleur est vive, tirante, et peut avoir une intensité différente. Parfois, il peut sembler qu'un courant électrique passe entre les côtes - c'est une autre manifestation de névralgie aiguë.

Lorsque la chronisation du processus pathologique de la douleur se produit aussi soudainement, clignote. Mais dans ce cas, ils se distinguent par un caractère brûlant et terne.

Maladies du tube digestif

La douleur au milieu de la poitrine peut également indiquer le développement de maladies gastro-intestinales. Leurs causes sont souvent enracinées dans le développement de l'œsophagite par reflux, accompagnée de la pénétration du contenu gastrique dans l'œsophage, ainsi que de la gastrite, aiguë ou chronique aiguë.

De mauvaises habitudes, le stress, une alimentation malsaine, la prise de certains groupes de médicaments peuvent entraîner une telle déviation. Les pathologies du tractus gastro-intestinal mentionnées ci-dessus peuvent être accompagnées de:

  • douleur à la poitrine - au centre et à gauche;
  • douleur dans la partie supérieure de l'abdomen;
  • brûlures d'estomac;
  • sensation de chaleur dans la gorge;
  • des nausées;
  • inconfort ou lourdeur en avalant;
  • sensation de coma dans la gorge;
  • rarement - vomissements.

Les crises de douleur thoracique aiguë peuvent être perçues comme une manifestation d'une crise cardiaque, mais en réalité, elles sont causées par une GAL ou un duodénum. Ainsi, avec YABZH, la douleur apparaît sur un estomac vide. avec une gastrite - presque immédiatement après un repas; avec des maladies du duodénum - une heure après avoir mangé.

Chez les femmes enceintes, les douleurs thoraciques causées par des troubles gastro-intestinaux sont souvent accompagnées d'une lourdeur de l'estomac et d'épisodes de brûlures d'estomac graves.

Maladies respiratoires

La douleur au centre de la poitrine, accompagnée de toux, est le signe principal du développement de pathologies du système respiratoire:

  • la trachéite;
  • une pneumonie;
  • la pleurésie;
  • bronchite

Ces pathologies sont accompagnées de:

  • essoufflement;
  • constriction de la poitrine;
  • incapacité à prendre une profonde respiration;
  • accès de toux productive ou improductive;
  • saute dans la température du corps;
  • faiblesse générale;
  • des frissons;
  • épisodes d'acné;
  • peau pâle;
  • la formation d'œdème.

Blessures et ecchymoses

La douleur thoracique survient souvent à la suite de blessures subies lors d'accidents vasculaires cérébraux, de chutes, d'accidents ou dans d'autres circonstances. Ils conduisent souvent à la rupture des muscles, ce qui provoque une douleur intense. Dans ce cas, les symptômes désagréables seront aggravés par une respiration profonde et une expiration, des secousses soudaines, des virages ou des déformations.

En cas de blessure grave, la douleur persiste même avec une légère pression sur la région centrale de la poitrine ou avec un simple contact de la main. Souvent, une telle anomalie parle d'une fracture ou d'une fracture osseuse.

Pour déterminer la cause de l'inconfort, la radiographie aidera le chirurgien à référer le patient. Avant d'aller chez le médecin, vous devez éviter tout effort physique et refuser de faire du sport.

Diagnostics

En cas de douleur dans le sternum, le patient doit essayer d’identifier les facteurs qui pourraient contribuer à l’apparition du symptôme. Si des effets externes sont exclus, la cause doit en être recherchée dans le travail des organes internes. Pour cela, vous devez consulter un médecin et subir un examen complet. Si la douleur est trop douloureuse et intense, vous ne pouvez rien faire vous-même. Vous devez appeler une ambulance et attendre l'arrivée des médecins.

Pour déterminer la cause de la maladie, le médecin peut orienter le patient vers:

  • Le chêne;
  • analyse biochimique du sang;
  • culture d'expectorations bactériennes;
  • oxymétrie de pouls;
  • Radiographie par rayons X;
  • électrocardiogramme;
  • oncomarqueurs pour l'infarctus du myocarde;
  • utilisation diagnostique de médicaments;
  • IRM

S'il est possible que la douleur dans la cellule thoracique soit le résultat d'une ostéochondrose, le schéma de diagnostic comprend également:

  • CT de la colonne cervicale et thoracique;
  • discographie de contraste;
  • La myélographie est une manipulation au cours de laquelle la moelle épinière est examinée après l'injection préalable d'un agent de contraste.

Des procédures de diagnostic supplémentaires sont prescrites exclusivement par un spécialiste, sur la base des données de l'examen initial et des plaintes du patient. L’initiation du traitement n’est possible que si le diagnostic est précis.

Que faire si la poitrine fait mal au milieu?

Après avoir déterminé la cause de l'indisposition, tous les efforts doivent être faits pour éliminer non seulement les symptômes, mais également la maladie elle-même. Le traitement est prescrit en tenant compte des caractéristiques d’une pathologie particulière et de son degré de gravité.

Dans la plupart des cas, une pharmacothérapie est menée dans le but de rétablir le fonctionnement normal de l'organe malade. Vous trouverez ci-dessous les principaux moyens de gérer un symptôme déplaisant.

  1. La douleur à la poitrine provoquée par l’angine de poitrine s’arrête avec l’utilisation de nitroglycérine sublinguale. Pour éliminer la douleur, vous devez dissoudre 1-2 comprimés. L'effet devrait se produire dans les 5 minutes, mais si cela ne se produit pas, vous devez immédiatement consulter un médecin pour trouver la cause de la maladie.
  2. La douleur dans l'ostéochondrose thoracique est éliminée par un exercice régulier avec une gymnastique spéciale. Mais l'activité physique n'est autorisée que pendant la période de rémission de la maladie! Parallèlement à la thérapie par l'exercice, il est recommandé de suivre un traitement avec l'utilisation de médicaments fortifiants.
  3. La douleur dans le CC avec des pathologies inflammatoires des organes respiratoires est traitée par l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires, antiviraux et expectorants.
  4. Les douleurs névralgiques nécessitent un traitement vitaminique utilisant des injections intramusculaires de vitamines du groupe B et des analgésiques.
  5. La douleur thoracique névrotique cardiaque nécessite un ajustement obligatoire du mode de vie. Éviter le stress, bien s'alimenter, consulter un cours de massage de relaxation, utiliser une phytothérapie sédative - toutes ces méthodes sont très efficaces dans cette situation.
  6. YABZH nécessite un traitement spécial, qui ne peut désigner qu'un médecin. Il est obligatoire non seulement de prendre des médicaments, mais aussi de suivre un régime alimentaire doux pour l'estomac.
  7. Douleur à la poitrine avec NDC. La dystonie végétative-vasculaire nécessite une approche globale de la question du traitement. À cette fin, les patients suivent des cours de physiothérapie, de psychothérapie, de prise de sédatifs et de vitamines.

Il est important de rappeler que le traitement de la douleur chez l'HA est étroitement lié aux facteurs étiologiques. Dans certains cas, ce symptôme peut nécessiter une hospitalisation urgente avec un traitement hospitalier supplémentaire.

Conséquences et complications

Très souvent, de nombreux patients ignorent la douleur dans le sternum pendant une longue période. Le résultat d’une telle négligence de leur propre santé se traduit par une hospitalisation avec infarctus du myocarde, qui engendre non seulement le développement d’une ICC, mais également le décès du patient.

D'autres maladies accompagnées de douleur dans le domaine de l'AH peuvent également entrer dans la phase de chronicité. Les maladies chroniques de l'estomac et des voies respiratoires peuvent provoquer des tumeurs malignes dans la région du médiastin. Dans cette optique, toute douleur à la poitrine devrait être à la base de la recherche d'un médecin.

Prévention

Il n'y a pas de mesures spécifiques pour la prévention des douleurs à la poitrine. Cela est dû au fait que cette anomalie n'est pas une maladie distincte, mais seulement l'un des symptômes de processus pathologiques.

Maintenir des modes de vie sains, une nutrition adéquate, éviter l'hypothermie et traiter rapidement les maladies respiratoires - telles ne sont que les recommandations les plus simples qui puissent être données dans cette situation.Une autre condition importante à remplir est que chacun de nous doit se soumettre chaque année à un examen radiologique et prophylactique par un médecin (une fois tous les 6 à 12 mois).

Regarde la vidéo: Douleurs dans la poitrine: pourquoi et quand appeler les Urgences? (Avril 2020).

Loading...

Laissez Vos Commentaires